Partagez | 
 

 Mission de rang D - Iori Saizou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: Mission de rang D - Iori Saizou   Sam 29 Mar - 0:00



First step (...)



***

 Tu marchais calmement dans ses ruelles t'ayant vu grandir, le regard froid et dur. Fixant chaque personne croisant ton chemin et remarquant avec curiosité que lorsque ton regard croisé l'un des leurs, ils détournaient tous leurs yeux des tiens. Pourquoi donc ? Avaient-ils peur ? Les mains dans les poches, tu t'ârretas dans une ruelle sombre soufflant un coup et fixant le ciel. Le brouillard ne c'était pas levé aujourd'hui et un ciel bleuâtre régnait au-dessus de ta tête, accompagnait d'un soleil à la fois chaud et réconfortant. Etrange journée qui s'annonçait (...)

Ta main serrait toujours la missive qui t'était parvenue quelques heures plutôt, cette lettre blanche ou l'on pouvait entrevoir une écriture fine et délicate. Ta mission était des plus simples, une mission de rang D. Tu devais te rendre dans un des nombreux terrains que des promoteurs loués à des prix défiant toute concurrence aux étrangers passants dans la région. Un riche marchand venant d'un pays voisin avait loué un de ses terrains et avait fait une fête des plus grandioses. Toute la classe sociale la plus aisée du pays de l'eau était présente pour l'évènement. Sans doute que tes grands parents aussi avait participé à la fête. Enfin qu'importe cela n'était pas le but de ta mission de savoir qui y était ou pas. Tu devais seulement t'y rendre et nettoyer tout le bordel que ses aristocrate pétant plus haut que leurs culs avaient fait. Un travail de domestique certes mais obligatoire afin de se faire une place dans la hiérarchie des shinobi de la brume.

En traversant la ruelle où tu te situais, ton regard put remarqué l'endroit où la fête avait sans doute eu lieu. Un vaste terrain avec de l'herbe verte qui était sans nul doute bien entretenue, quelques verres traînait sur la pelouse. Cette même pelouse qui devait il y a encore un jour ou deux être parfaitement nette et sans bavure, était dégradé comme jamais. Plusieurs choses trainer ici et là, des talons de chaussures, des bouts de vêtement, des papiers en plastique ou encore du vomis. Les nobles malgré leur rang n'étaient rien d'autre que des porcs puant. Tu traversais rapidement le jardin, ta main gauche plaquer sur ton nez afin d'éviter de respirer la puanteur qui flottait dans l'air environnante. Un petit escalier menait à une maison de grandes tailles, assez du moins pour contenir une trentaine de personne. Tu montais les marches une par une et laissais flotté ton regard sur le lieu. Quelques personnes étaient encore endormies sur divers fauteuils et canapé placé sur la terrasse ainsi que dans le salon. Devais-tu attendre qu'ils partent tous ? Tu marchais silencieusement, quand une voix t'interpella.

Riche marchand - Hey toi, tes le gars qu’on a envoyer pour laver l’endroit ?

Iori Saizou - Oui, monsieur. Iori Saizou votre humble serviteur.

Riche marchand - Bien Bien, commence par nettoyer le jardin et quand tous mes invités partiront tu pourras commencer l’intérieur de la maison.

Sans un mot de plus, il parti. Tu le regardais te tourer le dos et s'en aller, fixant sans corps graisseux et les quelques poils sur son crâne le servant de cheveux. Cela devait être plaisant d'avoir de l'argent et de pouvoir faire ce que l'on voulait avec cela. Dire que des enfants mourraient chaque jour de faim et devait se battre pour se nourrir. Le monde est injuste...

Enlevant les katanas attachés à ton bassin et les déposant délicatement de façon qu'ils soient callé sur un arbre du jardin, évitant par la même occasion de les exposer au soleil. Tu commençaise ta tâche ' ménagère '. Ramassant tout t'abord les diverses choses trainant sur l'herbe ( verre, mouchoir, plastique etc...), tu détestais la saleté et ce spectacle t'écoeurait légèrement. Un soleil de plomb frapper Kiri aujourd'hui, ce n'était pas souvent d'ailleurs. Depuis combien de temps travaillais-tu donc ? Une heure peut être deux. T'arrêtant quelques minutes afin d'admirer ton oeuvre tu étais surpris de ta propre rapidité. Le jardin était presque totalement nettoyé, les quelques trous apparents qu'il y avait peu de temps encore était dorénavant entièrement bouché. Une femme descendit de la maison et s'en alla en direction du centre-ville, c'était la dixième personne qui s'en alla depuis le début de ton travail. L'homme t'ayant engagé sortie lui aussi quelques minutes plus tard et te signala que tu pouvais commencé le nettoyage à l'intérieur. Sans attendre une minute de plus, tu t'hâtais à ton oeuvre...

La maison était dans un était pitoyable également. Lorsque tu étais entré ici auparavant, tu n'avais pas fait attention aux vases brisés, aux chaises cassé, au divers tache sur le plancher. Merde... La maison était grande et vaste, grâçe a de simples bunshins du put terminer sans nettoyage au bout de trois heures... Les réparations des meubles n'étaient pas ta spécialité donc tu n'avais fait qu'écrire sur une feuille les divers objets endommagés. Bien, la mission était terminée. Ramassant tes affaires tu partis donc de ce pas.


Arriver au bureau du Mizukage tu déposa la feuille où tu avais marqué tout les objets endommagés qu’il y avait dans la maison. Et partie. C’était la fin de ta toute première mission (...)


***

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission de rang D - Iori Saizou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Kokoro :: Zone rp :: Mizu no kuni :: Kirigakure
 :: Village
-